HOWLING VOID


4ème album offrant un doom atmosphérique, symphonique et funeraire vraiment glacial du groupe Howling Void
La couverture d'après un tableau période romantisme sombre de Caspar David Friedrich est à l'image de leur musique : mystérieuse et sombre à glacer le sang.
Les voix éthérées claires rajoutent un coté envoutant et méditatif...Une large part est faite aux claviers mélancoliques et atmosphériques.
De fait, si vous aimez déjà Shape of Despair comme moi, vous serez conquis par cet opus.

Facebook