OKERA



Okera nous vient de Melbourne, Australie et nous livre avec A beautiful Dystopia leur premier opus, un Death/Doom très mélodique et tout en ambiances superbement émotionnelles et touchantes...
Je suis pourtant difficile et blasée tellement j'ai pu croiser de clones de cette scène pompant allègrement My Dying Bride, Opeth et consorts...
Là, il y a un quelque chose qui m'interpelle : peut-être cette voix Death "monstrueusement" puissante et belle;  un sens de la mélodie efficace, des passages calmes et mélancoliques à souhait, des soli bien maitrisés; du gros son côtoyant des passages délicats et acoustiques (Like jewels in the sky); une production équilibrée et claire; et surtout une envie de poursuivre l'écoute car il faut bien reconnaitre le talent et l'accrochage d'un tel opus!
Alors, je retrouve un peu de tout ce que j'aime aussi dans Novembers Doom, Officium Triste, les anciens My Dying Bride, Barren Earth, et forcément Opeth (ancien) et ça fonctionne!

Un Bandcamp pour découvrir OKERA 
Coup de coeur pour "Hope" et "Futility