mercredi 25 septembre 2013

BLACK WILLOWS



Officiel

Aleister Crowley / guitare, chant
Melanie Renaud / guitare
Kevin Richard / basse
Nicolas Monica / batterie

Je découvre ce groupe de Lausanne (Suisse) avec leur premier opus "Haze" enregistré en 2013 sous le soleil d'Austin/Texas mais dont la pochette grise augure une ambiance moins joviale et lumineuse...
Dès l'intro, on met les pieds dans une atmosphère perturbante et sombre; le martèlement envoute, les riffs enflent et la voix claire en écho procurent comme une expérience shamanique...

On est dans un registre à la fois stoner/psychédélique et progressif bien influencé par les années 70... l'album prend le temps de s'installer (70') et peu à peu, on se sent immergé dans un état de demi-conscience complètement hypnotisé.
La part belle est faite aux longs passages instrumentaux et ce n'est que pour mieux préparer au chant qui suit complètement extatique et "stone".
Les percus (djembé?) du début de "Black Magic", les cymbales et un son proche d'une sitar(?) font plonger notre esprit dans une véritable séance de magie occulte bercée par la voix persistante et lancinante de Aleister Crowley (tiens donc!)...
Et le final "Dead Mantra" est pas loin de rappeler "The end" des Doors...
Bref je vous recommande hautement cet album suivi par bien d'autres on espère!