vendredi 30 novembre 2012

WIGHT



Wight est une formation allemande de Sludge/Doom Metal depuis 2008 et je les ai découvert via leur Bandcamp et leur dernier album sorti en juillet 2012  "Through The Woods Into Deep Water"



Au premier abord, on a le classique profil du groupe psychédélique qui a biberonné du Black Sabbath longuement mais avec une digestion plus que plombée car niveau basses et percussions, on frôle l'enfer monolithique et une agressivité pareille vous empeche de sombrer completement. Les mélodies sont très présentes et c'est avec plaisir qu'on se retrouve à fredonner " I spit on your grave", qu'on apprecie la claque finale et le saxo jazzifiant et surprenant de "Southern Confort & Northern Lights"...
"Halway to infinity " est un déconcertant passage acoustique à la mode orientale et indienne presque un hommage à Led Zeppelin et son Kashmir, histoire de respirer/souffler entre deux martelages.
Le chanteur assure d'une voix claire assez medium, ajoutant des effets de duo avec la guitare comme dans le début de "Master of Nuggets" (clin d'oeil à Metallica?), guitares distordues à souhait, basse implacable et long final improvisé(?).
Bref, ça groove sur chacun des titres et notamment "You!" seventy à fond comme aurait pu le faire un deep purple période post "In rock".
"Big dose" est de nouveau un interlude instrumental court.
"On a friday" se finit dans un déchainement de voix erraillée et usée.
Enfin le titre éponyme, clot l'album sur un très long instrumental solennel et fidèle à ce qui précède.
Un très bon groupe, un album qui à coup sûr confirme leur talent...
donc n'hésitez pas à les aider..."spread the world"

à rapprocher de leur compatriotes Colour Haze mais en plus sauvage et brutal