lundi 17 mars 2014

RUSSIAN CIRCLES




Russian circles est un trio de post Metal/post rock sludge instrumental provenant de Chicago et assimilé à des réferences comme Pelican, Isis, Neurosis, Baroness, Omega Massif...ou encore Tool auprès desquels ils ont joués... ils ont obtenus une reconnaissance conséquente au fil des années!
Je vous engage à écouter toute leur discographie en streaming sur leur Bandcamp.
 Leur musique a plus d'une facette mais le moteur est incontestablement la "Passion" et cette énergie distillée sans contrainte à coup de riffs massifs, puissants et distordus. La basse joue un rôle crucial nous enfoncant un peu plus dans une sorte de malaise/claque qui ne nous lâche pas...le coté mélodique a beau être très présent, on n'est pas dans la légéreté même si des passages plus acoustiques et calmes apparaissent parfois.
Empros ressemble à Emprise pour sûr! beaucoup d'émotions violentes devraient vous tordre les viscères et l'esprit...rarement été aussi impressionnée ("Batu" sur Empros m'a achevée)! "Schipol" vous plonge dans une nostalgie abyssale avec son intro précedent un vombrissement rageur et devastateur : tout en contraste et claque assurés!

Geneva est moins intense et donne plus dans l'experimentation instrumentale ( violon, orgue...)oscillant entre calme et moments melodiques décapants...un très bon opus aussi!

Chroniques

Titres marquants à écouter :

Russian circles 2004 (EP)
Enter 2006 => Death rides a horse et Carpe (qui vous rendra muet de plaisir)
Station 2008 => Harper Lewis et Station
Geneva 2009=> Geneva et Melee
Empros 2011 => Batu et Schipol
Memorial 2013



vendredi 14 mars 2014

WO FAT


Texas, USA
Kent Stump: Guitar, Vox, Fender Rhodes
Tim Wilson: Bass
Michael Walter: Baterie Mastodontica, Vox

Wo Fat nous assène depuis 2003 d'un Stoner/Doom psychédélique très lourd et groovy ... les riffs sont monolithiques et puissants!
Rarement écouté un son si plombé pour du stoner! part belle aux mélodies trippantes qui s'étirent au rythme d'improvisations endiablées...
Le chant de Kent Stump est juste éraillé et halluciné, tantôt scandé, tantôt groovy...un régal!
Un mix de Black sabbath, Led Zeppelin et de Pink floyd plombé puissance 1000 ^ ^
Assez similaire à Orange Goblin, Sleep...
Gros coup de coeur de la pré-rentrée!


2006 "The Gathering Dark”
2009 "Psychedelonaut”
2011 “Noche del Chupacabra” => full streaming
2012 The Black Code => album integral sur BANDCAMP sortie en novembre 2012 sur Small Stone Recordings et thématique SF.

mercredi 12 mars 2014

HAMFERD et damnation...




Officiel
Facebook

Discographie :

2010 : Vilst er Síðsta Fet (EP)
2013 : Evst




Hamferd est un groupe de Doom Death metal épique originaire des iles Féroé entre Ecosse et Islande .
Remarqués au Wacken Metal Battle qu'ils ont remportés en 2012 et par leur refus d’intégrer Nuclear Blast au profit d'un label de leur pays Tutl Records, ils en imposent davantage par leur  particularité de chanter dans leur langue natale! Et le résultat est énorme d'autant plus que ce jeune groupe a un atout de taille : la richesse des mélodies ( My dying Bride, Saturnus ou Officium triste pour ne citer que ces influences là), une bonne production, des arrangements harmonieux et puissants et surtout cette VOIX!!! Jon Hansen passe de l'ange au démon avec une facilité déconcertante! Il monte aussi bien dans les aigues et déchirantes déclamations lyriques que dans les growls les plus sombres et menaçants.
Quand j'ai acheté le CD, je n'ai pas arrêté de retenir mes émotions et de chantonner les refrains hyper accrochants en mémoire. Les titres sont aussi lents que longs et c'est encore plus de plaisir.
Le riff répétitif de Deydir vardar n'est pas sans rappeler "The cry of mankind" de My dying bride...
L'ouverture acoustique de At jarda tey elskadu  se veut douce et la voix susurrée charme d'emblée avant un roulement de caisse dévastateur...
Ytst fait penser à Virgin black : avec Evst en ouverture, Ytst est le second titre fort! 10 min intenses pour cloturer le voyage abyssal...

Classieux et se démarquant des autres groupes par leurs tenues costard/cravate, ils m'ont séduite avec cette vidéo dans Havnar Kirkja, la cathedrale de Tórshavn. : Quelle intensité!!
Un titre du premier opus EP qui marquait déjà un immense talent! et Evst enfonce le clou!

)



Bref, vous l'aurez compris, cet album Evst est parfait en tout point : poignant et puissant! vraiment bravo!


ps : Jón Hansen est aussi le chanteur de Hatursvart (black/doom/death) qui pour le moment a sorti un opus en 2011.

dimanche 19 janvier 2014

OBELYSKKH



Reverbnation

Facebook
MainstreamRecords
Twitter



Naissance du groupe en 2008.
2011 : “Mount Nysa”
2012 : "White Lightnin"

2013 : "Hymn to Pan"

1. Hymn To Pan 10:13
2. The Ravens 08:23
3. The Man Within 07:08
4. Heavens Architrave 10:02
5. Horse 08:32
6. Revelation: The Will To Nothingness 22:53

Mez zapping youtubesques font parfois bien les choses...
Aux premières notes de The Ravens, j'ai sû que ce groupe allemand assez discret mais visiblement très talentueux allait me plaire au delà de mes espérances!

Petite présentation d'un groupe qui se veut "Space", très porté sur la scène doom sabbathiènne des débuts tout en ne reniant pas l'influence marquante d'un Pink Floyd ou d'un Sleep.
On a affaire à un son stoner doom psychédélique très lourd, ronflant mais aéré par passages avec cet sensation hallucinée de voix enfumées que ne renierait pas un Electric Wizard. Ne vous attendez pas à des titres courts : en moyenne on dépasse allégrement les 8 min!
Les mélodies sont très présentes parmi cette lourdeur saturée et vous font tourbillonner l'esprit dans des voluptes invisibles ...ou pas.
Sans oublier, les surprenantes plages musicales comme cet inattendu piano en conclusion de "The ravens".
"Horses" est de la fureur pure, la rage au ventre introduite par un agaçant cliquetis et les lamentations d'une femme puis d'acclamations d'une foule incontrolable(?).
"The man within" est un titre puissant mais assez répétitif et lassant je trouve...
"Hymn to Pan" débute par des sons bucoliques sur fond de son de Corne d'abondance (?) et la suite tient plus de l'hymne scandée en chœur pour le Dieu Pan avec des passages hypnotiques et calmes mais ténébreux voire menaçants...

Je n'ai écouté que ces 4 titres et je suis convaincue et vous?




samedi 7 décembre 2013

HOWLING VOID


4ème album offrant un doom atmosphérique, symphonique et funeraire vraiment glacial du groupe Howling Void
La couverture d'après un tableau période romantisme sombre de Caspar David Friedrich est à l'image de leur musique : mystérieuse et sombre à glacer le sang.
Les voix éthérées claires rajoutent un coté envoutant et méditatif...Une large part est faite aux claviers mélancoliques et atmosphériques.
De fait, si vous aimez déjà Shape of Despair comme moi, vous serez conquis par cet opus.

Facebook

vendredi 4 octobre 2013

Compilation Relapse Records octobre 2013

Un très bon sampler pour découvrir ce qui se fait de mieux dans le Métal d'aujourd'hui version extrême! inclus Red Fang, Baroness, Windhand, Black Tusk....




Bonne écoute et Bon week-end à tous!

Merci à Carole RXQ pour le lien!

mercredi 25 septembre 2013

BLACK WILLOWS



Officiel

Aleister Crowley / guitare, chant
Melanie Renaud / guitare
Kevin Richard / basse
Nicolas Monica / batterie

Je découvre ce groupe de Lausanne (Suisse) avec leur premier opus "Haze" enregistré en 2013 sous le soleil d'Austin/Texas mais dont la pochette grise augure une ambiance moins joviale et lumineuse...
Dès l'intro, on met les pieds dans une atmosphère perturbante et sombre; le martèlement envoute, les riffs enflent et la voix claire en écho procurent comme une expérience shamanique...

On est dans un registre à la fois stoner/psychédélique et progressif bien influencé par les années 70... l'album prend le temps de s'installer (70') et peu à peu, on se sent immergé dans un état de demi-conscience complètement hypnotisé.
La part belle est faite aux longs passages instrumentaux et ce n'est que pour mieux préparer au chant qui suit complètement extatique et "stone".
Les percus (djembé?) du début de "Black Magic", les cymbales et un son proche d'une sitar(?) font plonger notre esprit dans une véritable séance de magie occulte bercée par la voix persistante et lancinante de Aleister Crowley (tiens donc!)...
Et le final "Dead Mantra" est pas loin de rappeler "The end" des Doors...
Bref je vous recommande hautement cet album suivi par bien d'autres on espère!

jeudi 4 juillet 2013

LAST SACREMENT


Sortie le 30 Juin dernier, Enantiodromia est un énorme Skeud de Death Metal brutal, avant garde et à tendance old school du groupe LAST SACREMENT qui vient de me donner une belle claque! Les grunts sont aussi profonds que ceux de funeral doomeux, la rythmique ne vous lache pas entre tourbillons violents et rapides et plages pesantes plombées.
Y a qu'à écouter "Depersonalization" pour se sentir tout désorienté...
Et pour couronner le tout ce Death là est joué sur des guitares microtonales que je découvre complètement (16 notes par octave au lieu de 12).

Voici le streaming de Enantiodromia mais attention! oreilles sensibles s'abstenir!
Pour fans de Nile et de brutal Death Metal...
Bandcamp

lundi 10 juin 2013

DRAGONAUTA



BANDCAMP

FB

Groupe de Doom trad argentin ( un des premiers) formé en 1999.
Leurs influences vont de Black Sabbath, St Vitus à Electric Wizard...
La plupart de leurs albums sont en libre écoute sur leur bandcamp.

  • Luciferatu (2002)
  • Cabramacabra (2006)
  • Cruz Invertida (2010)
  • Omega Pentagram (2013)

Leur dernier album est assez fabuleux, très percutant comme stoner Doom! Beaucoup de place aux plages instrumentales punchy, groovy et très mélodiques. Assez entêtantes et variées; Riffs tourbillonnants et sans répit. Les guitares sont ultra pesantes et la basse ronronne comme il se doit. Les vocaux sont rugueux parfois éthérés mais toujours hargneux.
Bref leur dernier album Omega Pentagram à la première écoute me convainc totalement et je n'ai qu'une envie le partager et l'écouter encore ;)

Ci-dessous, profitez-en!

mercredi 22 mai 2013

ASG






ASG sort le 27 Mai chez Relapse son 4ème album après 5 ans de silence , "Blood Drive".

Je les découvre via le streaming de Blood Drive en intégralité!!
Animation sur fondus zoomés de l'artwork superbe, oeuvre d'un trio italien, Malleus, qui a déjà travaillé avec Ufomammut, Swans, High on Fire...

Originaire de Caroline du Nord, les américains de ASG offrent un stoner Rock de très bonne facture. Riffs Punchy, mélodique et voix claire de Jason Shi extrêmement agréable et maitrisée. Assez proche de Kyuss, Queen of the stone age ou Torche voire Red Fang.
Bref, le coup de coeur instantané! mention "frissons garantis" pour "Blues for Bama"

Entre ASG et le nouvel album de QOTSA, la fin du mois de Mai sera Stoner!!!

BANDCAMP